Etoile sportive de Bully-les-Mines : site officiel du club de foot de Bully-les-Mines - footeo

Mieux connaître notre président !

25 janvier 2014 - 10:57

Article l'avenir de l'artois ( juin 2013 )

Docteur Jean-Michel Proville, de Bully au staff de l'équipe de France

Depuis 2006, le docteur Jean-Michel Proville est aussi médecin fédéral pour la Fédération française de football. Une mission qu'il occupe par vacation entre les pelouses du pôle espoir de Liévin, et celles des équipes de France jeunes.

Aujourd'hui, il est même le médecin attitré de l'équipe U18 coachée par Philippe Bergeroo, champion du monde 1998.
Président de l'ES Bully. Mais aussi président de la commission médicale de la Ligue Nord/Pas-de-Calais, conseiller municipal, et maintenant médecin de l'équipe de France U18. Jean-Michel Proville est loin d'être un inconnu à Bully. Et surtout dans le milieu du football. Depuis quelques années maintenant, le Bullygeois a la chance de faire de sa passion son métier. Enfin, une partie de son métier puisqu'il n'est médecin fédéral que par vacation. C'est-à-dire que s'il faut soigner les bobos des jeunes footeux, il doit prendre sur son temps personnel. Question de principe. « Je suis à la disposition de la fédération, c'est tout, explique-t-il. Alors je prends sur mes congés si je dois accompagner le staff tricolore dans une compétition, ou je me rends au pôle espoir le soir, après le travail. » Jean-Michel Proville ne compte pas ses heures. Mais il aime ce train de vie acharné. Tout est question d'organisation comme il aime le rappeler. Et puis, quand on est passionné de football comme lui, c'est un vrai plaisir de côtoyer le haut niveau. Même quand on préside l'ES Bully. D'ailleurs, tout a commencé dans ce club. « Quand je suis venu m'installer ici après mes études, Michel Vancaille, alors président du club, et Jean-Claude Devenyns m'ont demandé de prendre en main le secteur médical du club, je leur dois beaucoup, précise le médecin. À l'époque, je faisais même le certificat médical des joueurs, c'était vraiment passionnant ». Mais l'aventure bullygeoise s'arrête brusquement en 2000. Le jour où Denis Bucher demande à Jean-Michel Proville d'intégrer le staff médical Sang et Or pour s'occuper du centre de formation. Nadir Bellhadj, Adama Coulibaly, Olivier Thomert, Benoît Assou Ekotto, Gaël Kakuta sont autant de joueurs Sang et Or qui passent entre les mains du docteur Proville.

Du RC Lens au pôle espoir de Liévin 
« Quand on vous demande de travailler pour le RC Lens, vous ne pouvez pas dire non... J'ai travaillé deux ans avec Dominique Bijotat et quatre ans avec Colbert Marlot, c'était vraiment impressionnant de toucher le haut niveau, le monde professionnel, se souvient-il. Là, on se rend compte de la pression supplémentaire car derrière chaque cas, il y a aussi un enjeu financier. Le foot du haut niveau fait rêver, mais je n'oublie pas non plus que les vraies valeurs du foot sont dans le foot amateur. » À raison de six heures par semaine, le Docteur Proville passe chaque soir à la Gaillette. Soit pour soigner des blessures, soit pour prévenir des risques d'une éventuelle blessure. Au fil des saisons, Jean-Michel Proville se fait un nom sur la planète foot. Son travail est connu et reconnu. À tel point que c'est la Fédération française de football en personne qui vient le débaucher pour rejoindre le pôle espoir de Liévin en 2006. Il faut dire qu'après six ans dans le monde professionnel, le rythme de vie s'est relativement accéléré pour le Bullygeois. Marié et père de cinq enfants, il est temps aussi pour le docteur de passer moins de temps au travail... « Aller à Liévin me rapprochait de ma famille et, surtout, je ne travaillais pas le week-end car les footballeurs rentraient chez eux. C'était vraiment un confort supplémentaire. » Mais rapidement, Jean-Michel Proville va retrouver les terrains. En septembre 2006, il fait sa première pige internationale pour un tournoi U16 féminin en Pologne. Pendant dix jours, il s'occupe quotidiennement des jeunes espoirs féminins. Mais c'est deux ans plus tard qu'il saute dans le grand bain avec la coupe du monde en Nouvelle-Zélande. Trois semaines aux côtés des joueuses. Un soutien médical donc, mais aussi psychologique. « Là, tu te rends compte de l'importance de prendre une décision rapidement sur le terrain et d'écouter les états d'âme de certains, se souvient-il. Tu es dans le très haut niveau et il n'y a pas de place pour le doute. Et puis, je me suis rendu compte des valeurs universelles du foot car, que vous parliez à un Japonais ou à un Néo-zélandais, tout le monde connaît le football. » 
Toujours Knysna 
Puis viendra le syndrôme Knysna à la coupe du monde de football 2010 où les Bleus décident de faire grève. Une attitude qui pousse la fédération à changer staff technique et médical. Fabrice Bryand, nouveau médecin en chef de la fédération, demande alors à Jean-Michel Proville s'il accepte le poste de médecin de l'équipe U18 entraînée par Philippe Bergeroo. Encore un tout autre niveau. « Là, tu es en contact avec des clubs comme City ou la Juve, il faut savoir prendre les bonnes décisions au bon moment car l'enjeu est énorme. Il faut éviter aussi que le joueur ne se blesse en sélection ! » Jean-Michel Proville entre alors dans une autre dimension. Il prépare même les menus pour chaque rassemblement. Il encadre aussi les entraînements et soigne les petits bobos après le repas. Rien que ça. « On parle beaucoup avec les joueurs, on est même parfois leur confident, et puis Philippe est quelqu'un de très humain, de compréhensif ».
Des qualités que Jean-Michel Proville essaie de mettre en pratique du côté de l'ES Bully. Toutes proportions gardées bien sûr. « Ils restent des footballeurs amateurs donc je ne vais pas leur demander de manger des pâtes avec une escalope le dimanche midi. Ou encore d'aller se coucher tôt le samedi soir ! » 
Adrien JUSTNE

« Quand le RC Lens vous appelle, vous ne pouvez pas dire non ».

Docteur Proville
« Tu es dans le très haut niveau et il n'y a pas de place pour le doute. »

L'Avenir de l'Artois

Commentaires

AVIS AUX PARENTS ET AUX SUPPORTERS

Afin de rendre le site encore plus attrayant, n'hésitez pas à prendre photos ou même vidéos de matchs de toute catégorie ou d'évenements liés au club et les envoyer à esbully@footeo.com.

Elles seront publiées et feront le bonheur de tous.

D'avance merci